TÉLÉCHARGER AITA MARSAWIYA GRATUIT

Cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus Abda , Doukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances de la vie. Cette diva a connu la colonisation, puis l’indépendance, vécu l’exil à Paris. Cet ouvrage retrace les origines de cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus Abda, Doukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances. Un mariage marocain célébré en ville est presque à lui seul un festival. Dans le cas où celles-ci sont absentes, l’un des hommes les plus efféminés du groupe revêt des habits féminins et imite la voix et la danse des femmes.

Nom: aita marsawiya
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 63.60 MBytes

Il est vrai que la aïta est un chant de révolte, personnel ou politique, particulièrement transgressif. Il fit emmurer vivante Kharboucha, le jour même de ses noces. Mais il y a autre chose encore qui assure la réputation de la ville, c’est le soufisme. Son époux violoniste fut à l’origine de marsawiyya vocation, ce qui n’a pas empêché les cancans de voisinage et les réticences familiales. Seule rescapée d’une tuerie menée par une tribu adverse et qui décima toutes les femmes de son clan, Kharboucha garda une rage et une force qui s’exprimaient narsawiya sa prose chantée. Cette diva a connu la colonisation, puis l’indépendance, vécu l’exil à Paris. Hajja Hamdaouia a donc choisi l’aïta comme référence musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes marsaqiya paroles héritées de l’aïta dite « Al Marsawiya » de la région de Casablanca.

Aujourd’hui encore, beaucoup de groupes s’inspirent de leurs compositions qui restent d’actualité.

Le genre musical dit de la Aïta est pratiqué dans les régions de Abda, Chaouia et Doukkala, c’est-à-dire dans l’axe Casablanca-Safi au Maroc, c’est à dire au confin où les tribus arabes et bédouines cultivent cet amour pour l’improvisation poétique.

On distingue plusieurs marsqwiya de Aïta: Dans les années 50, à l’époque où le chant de la Aïta Marsaouiyasorte de blues des plaines côtières dans la région de Casablanca qui était dominé à l’époque par les femmes. Al Aita raconte la nostalgie et les aspirations, les plaisirs comme les douleurs. La Cheikha et l’ensemble Ouled Ben Aguida font perdurer la tradition. Né dans les années 70, le groupe Ouled Ben Aguida formé de trois frères, Bouchaïb au violon, Miloud au oud et Boujemaâ aux percussions, est aujourd’hui une véritable institution.

  TÉLÉCHARGER OULMES CHA3BI RAY CHALHA MAROC

C’est enavec la rencontre de Fatna Bent El Houcine, l’une des très grandes divas de l’aïta, que l’aventure commence véritablement pour eux. Au fil de l’urbanisation et de la colonisation, ils ont été remplacés par des dames, lesquelles ont pris pour iata les danses suggestives des films égyptiens, paillettes et maquillage compris, tout en cultivant l’âpreté vindicative de leurs vocalises.

Les plus avertis gardent encore un respect distant à Mohamed Da’baji et à Fatna Bent Lhoucinederniers parmi les derniers représentants de la vraie Aïta. Ce dernier faisait régner la loi du colonisateur français dans la région.

Il n’est pas rare que des gens aisés l’invitent pour chanter à l’occasion des xita de mariages où il interprète de nombreuses chansons liées notamment à la Ghorba l’éloignement, en référence à la diaspora marocaines et aux fils d’expatriés marocains qui résident à l’étrangerqui lui ont porté notamment un succès jusqu’en Europe, où le chanteur se produit régulièrement en concert.

TÉLÉCHARGER AITA MARSAWIYA

Cet ouvrage retrace les origines de cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus Abda, Doukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances. Il est vrai que la aïta est un chant de révolte, personnel ou politique, particulièrement transgressif.

aita marsawiya

Les plus jeunes parmi les « cheikhate » exécutent devant le public des danses sensuelles jeu du ventre marsawiy des hanches, ondulations et frémissements du corps, balancement de la chevelure Hajja Hamdaouia a donc choisi l’aïta comme référence musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes et paroles héritées de l’aïta dite  » Al Marsawiya  » de la région de Casablanca.

C’est cette histoire devenue mythique qui a été reproduite au théâtre et adaptée pour le cinéma marocain.

L’art de la Aïta, musique et poésie traditionnelle du Maroc – Last Night in Orient

Ce dernier faisait régner la loi du colonisateur français dans la région. Cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus AbdaDoukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances de la vie. Cheikha Hafidaa rabophone, de la région de Safisur la côte atlantique s’exprime à travers l’ aïta. L’ensemble Oulad El Bouazzaoui a largement contribué à la naissance du Festival National de l’aïtaorganisé à Safisous l’égide du Ministère de la Culture.

  TÉLÉCHARGER QURAN MP3 KHALID BEN FAHD AL JALIL

DébutFatna Bent El Houcine arrête sa carrière. Les travaux de la laine servaient de modèle et il est fréquent de dire: Les inconditionnels d’Al Aita savent qu’à travers le cheminement des chants on découvre une histoire sociale, des héros, des personnages mythiques, une mémoire rurale ancestrale.

aita marsawiya

La chanson Al Aïta se trouve généralement livrée à l’appréciation précipitée des non-spécialistes, parce que son côté péjoratif occulte d’autres aspects et valeurs. Il est peut-être utile de rappeler à ce propos qu’à l’origine, l’Aïta est un appel de ralliement, qu’elle est en rapport avec les pleurs et les joies et reflète une poésie digne de ce nom, un écho des joies et soucis du quotidien et du mektoub destin des êtres humains et et de la mémoire collective du peuple.

Hajja Hamdaouia a donc choisi l’aïta comme référence musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes et paroles héritées de l’aïta dite « Al Marsawiya » de la région de Casablanca. La riposte, endu caïd Aïssa fut terrible. Dans le cas où celles-ci sont absentes, l’un des hommes les plus efféminés du groupe revêt des habits féminins et imite la voix et la danse des femmes.

Elle a donc choisi l’aïta comme référence musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes et paroles héritées de l’ aïta dite « Al Marsawiya » de la région de Casablanca.

Par ses chants, elle appela les hommes marsxwiya sa tribu Ouled Zid à se rebeller contre le despotisme. DébutFatna Bent El Houcine arrête sa carrière.

Aita Marsawiya (Remastered)

Seule rescapée d’une tuerie menée par une tribu adverse et qui décima toutes les femmes de son clan, Kharboucha garda une rage et une force qui s’exprimaient dans sa prose chantée.

Elle disparaîtra à peine cinq ans plus tard. EnDaoudi enregistre son album, aïta daoudiaqui sera bien accueilli par la critique musicale et son public marocain de la ghorba.